507012048.jpg
507012048.jpg

BATAILLES & BLINDES N.48 - KUSTRIN Dernière bataille avant Berlin

Codice: 507012048

€ 10,00

Periodico bimestrale dell’editore Caraktère interamente dedicato alla storia della guerra terrestre e ai mezzi militari. 

IN QUESTO NUMERO:

Küstrin  Dernière bataille avant Berlin

Küstrin, qui défend avec Francfort et Schwedt le fleuve Oder, dernier obstacle naturel avant Berlin, est proclamée « forteresse » par Hitler. Faiblement défendue par manque de troupes, sa garnison est menacée d’encerclement. La 9. Armee, à l’ouest de laFestung, va engager l’essentiel de ses moyens offensifs pour percer jusqu’à la citadelle. Ceux-ci reposent essentiellement sur trois divisions : la Panzer- Division « Müncheberg », les 20. et 25. Panzer- Grenadier-Divisionen. Malgré tous leurs efforts, celles-ci ne parviendront pas à arrêter la marée Rouge, condamnant la garnison de Küstrin, mais se feront laminer, pour presque aucun résultat !

Le Blindorama  L'Afghanistan, 1919 - 2003

En proie à d’incessantes luttes intestines, l’Afghanistan sort du XIXe siècle sans industrie ni pouvoir centralisé fort. Ses dirigeants successifs vont bien tenter de créer une armée nationale moderne, mais leurs efforts ne déboucheront jamais sur un résultat probant… Les rares véhicules blindés se trouvant en Afghanistan avant 1945 appartiennent d’ailleurs parfois à des seigneurs locaux !

Panzerzug 3 Train blindé

Comptant parmi les sept trains blindés autorisés par les Alliés en 1918, le Panzerzug 3 reprend du service en 1938 et va sillonner l’Europe, de la Tchécoslovaquie à la Lituanie, en passant par la Pologne, les Pays-Bas, l’Union soviétique et la Haute-Silésie… Spécialisé dans la lutte contre les partisans, il participe à plusieurs opérations sur le front de l’Est, et rencontrera son destin face aux T-34 en Lituanie, en octobre 1944.

Les lions de Maczek Vie et mort de la 1re division blindée polonaise

C’est à l’été 1940 que se forme, avec les glorieux débris de l’Arme mécanisée polonaise, le premier groupement blindé des forces polonaises libres en Grande-Bretagne. Il faudra toute l’opiniâtreté de ses deux plus fervents promoteurs, Sikorsky et Maczek, pour convaincre les Anglais, réticents, de former une division blindée digne de ce nom. Après une attente sans fin, celle-ci va faire montre de ses capacités exceptionnelles.

L’enfer de Bobrouïsk La 20. Panzer-Division dans la tourmente - 2e partie

Suite et fin des pérégrinations de cette grande unité qui mène de durs combats pour rétablir le front allemand en décomposition au sud-ouest de Bobrouïsk, lors de l’opération « Bagration ». Elle n’y parvient pas, mais porte de rudes coups à l’adversaire et, bien que malmenée, réussit le tour de force d’échapper au « rouleau compresseur » soviétique et à « limiter la casse ».

Bir el Gobi La bataille vue par les italiens

Bataille méconnue, Bir el Gobi, au sud-est de Tobrouk, est une grande bataille de chars, qui voit la division blindée « Ariete » affronter la 22nd Armoured Brigade. La 7th Armoured Division espère libérer Tobrouk par une attaque de grande envergure, mais cette confrontation se solde par une victoire 100 % italienne, qui sonne pour les vainqueurs comme une revanche sur la défaite de Beda Fomm.

Les « essenciers » de la Grande Guerre Comment ravitailler l’artillerie spéciale ?

Avec l’apparition du char, le ravitaillement en carburant va devenir une nouvelle composante de la logistique des armées. D’empirique, il va progressivement s’organiser et se réglementer, au fur et à mesure de la montée en puissance de l’Arme blindée, jetant les bases d’un fonctionnement qui restera quasi inchangé jusqu’à la tragique campagne de mai-juin 1940.

Chroniques africaines  Avril - Mai 1942

 

Lingua

FRANCESE

Illustrazioni

Riccamente illustrato

Pagine

21 x 30

ISBN

Della stessa collana...