BATAILLES & BLINDES N.47

M4 Sherman Une approche industrielle des opérations mécanisées

Codice: 507012047

€ 10,00

Periodico bimestrale dell’editore Caraktère interamente dedicato alla storia della guerra terrestre e ai mezzi militari. 

IN QUESTO NUMERO:

M4 Sherman 

Une approche industrielle des opérations mécanisées - Les victoires alliées d’El-Alamein, de Tunisie, d’Italie, de Normandie, de Lorraine, des Ardennes et de la Ruhr, mais aussi celles, sur le front de l’Est, de Korsun, de Budapest, la libération de la Yougoslavie, la prise de Vienne, la campagne de Mandchourie, dans le Pacifique les combats de Saipan, Leyte et Manille, Iwo Jima, Okinawa, la guerre de Corée, les victoires israéliennes dans le Sinaï en 1956, dans le Sinaï, le Golan et en Cisjordanie en 1967, les guerres indo-pakistanaises de 1965 et 1971 (dans les deux camps !), les révolutions cubaines et nicaraguayennes et jusqu’à certains combats de la guerre du Kippour et de l’invasion du Liban en 1982 ont au moins un point commun : le char moyen M4, plus connu sous le nom de Sherman avec lequel il passera à la postérité.

Le Blindorama 

Le Brésil, 1921 - 1945 - Lorsque la Der des Ders éclate en Europe, le Brésil n’a aucun engin de combat. En octobre 1917, le pays déclare cependant la guerre aux empires centraux, envoyant même un petit contingent combattre en France. Parmi ces hommes se trouve un certain Cavalcanti de Albuquerque ; un jeune capitaine qui prendra la tête d’un peloton de chars français ! Il sera ainsi le premier Brésilien à devenir tankiste.

Otto Carius

Le Tigre de Malinava - Le 22 juin 1944, l’Armée rouge lance l’opération « Bagration » ; sous le choc, les Landser reculent puis se débandent. C’est dans ce contexte que la schwere Panzer-Abteilung 502 est engagée pour bloquer l’avance ennemie vers les pays Baltes. À bord de son fauve, Otto Carius affronte la plus puissante machine de guerre russe : le JS-2, dont une vingtaine d’exemplaires défendent le village de Malinava.

Inventer le « Blitzkrieg » !

La pensée doctrinale du Colonel Fuller - En 1918, le Colonel britannique Fuller met au point un système tactique dans le but d’obtenir une victoire décisive par le biais d’une percée blindée. Le 11 novembre 1918 l’empêche de démontrer la pertinence de son projet. Toutefois, son étude va avoir des répercussions importantes sur les doctrines d’emploi des chars pendant l’entre-deux-guerres ; et ce sont les Allemands qui utiliseront les premiers cette théorie.

L’enfer de Bobrouïsk

La 20. Panzer-Division dans la tourmente - Le 22 juin 1944 à 4 heures, après un bombardement extrêmement violent, les Soviétiques lancent un puissant assaut sur Vitebsk. Cette attaque est la première des six prévues par le Haut commandement soviétique, dans le cadre de sa manoeuvre d’ampleur destinée à anéantir l’Heeresgruppe « Mitte » ; nom de code : « Bagration » ! Pour les équipages de la 20. Panzer-Division, la surprise est totale…

Souvenirs

d’un Panzer-Knacker hongrois - Avec un siège de 102 jours, la bataille de Budapest, qui débute en décembre 1944, est l’une des plus sanglantes de la Seconde Guerre mondiale. Un jeune soldat de l’Armée royale hongroise, Ervin Galántay, a laissé un témoignage exceptionnel sur ses combats en milieu urbain, notamment contre les chars soviétiques, dont nous publions quelques extraits.

Pacific Armor

Les bataillons amphibies de l’USMC - Dans le Pacifique, le tracteur amphibie se révèle bien vite indispensable au bon déroulement des opérations desMarines. Lorsque les barrières de corail bloquent les chalands de débarquement loin des plages, obligeant les fantassins à patauger dans l’eau sous le feu ennemi, les Amtracks franchissent l’obstacle sans difficulté. Les débuts de ces engins furent pourtant bien discrets et leur avenir incertain…

Chroniques africaines 

Février - Mars 1942

 

Lingua

FRANCESE

Illustrazioni

Riccamente illustrato

Misure

21 x 30

ISBN

Della stessa collana...