507013056.jpg
507013056.jpg

TNT N.56 - Wehrmacht VS Armée Rouge Les mythes d'une confrontation de titans

Codice: 507013056

€ 10,00

Noto periodico francese dell’editore Caraktère ricco di interessanti articoli e abbondantemente illustrato con materiale iconografico anche inedito.

IN QUESTO NUMERO:

Wehrmacht VS Armée Rouge Les mythes d'une confrontation de titans

De manière presque caricaturale, la conflagration titanesque entre la Wehrmacht et l’Armée rouge est vue comme le choc entre une armée équipée de matériels en avance sur leur temps et une force « brute » agissant sans finesse et s’imposant grâce à la tactique du rouleau compresseur. Un duel entre la qualité et la quantité. Cette « image » largement répandue est pourtant, en grande partie, des plus fausses. Véhiculée par une certaine propagande après-guerre, cette vision doit être largement revisitée de façon à « tordre » le cou à certains mythes.

+ 38M Toldi Dépassé par les événements

Vers la fin des années 1920, l’état-major de la Magyar Honvédség (Armée hongroise) reconnaît la nécessité de déployer un char de combat ayant la mobilité, la protection et la puissance de feu nécessaires pour participer efficacement à un éventuel conflit en Europe. Faute de disposer d’un tissu industriel développé, Budapest se tourne vers des productions étrangères qui seront produites sous licence.

Panzer III mit Drehturm Panzer IV Étrange bitza

Mis en service en 1937, le Panzerkampfwagen III a pour mission d’engager les autres chars de combat avec son canon de 3,7cm à haute vitesse initiale. Néanmoins, force est de reconnaître que ce dernier affiche une balistique insuffisante pour venir à bout des blindages des engins adverses. Les Allemands tentent alors d’accroître sa puissance de feu en lui greffant une pièce de 5cm. Mais ces modifications successives s’avèrent finalement vaines à suivre la course à l’armement que se livrent les différents belligérants. Au final, le Panzer III se verra attribuer un rôle d’appui avec l’installation d’un 7,5cm kurz. Toutefois, avant d’en arriver là, d’autres options sont envisagées, comme le remplacement de sa tourelle par celle du Panzer IV.

+ L’Armée italienne au combat (1er partie) Un oeil sur l’Afrique

Engagé dans l’ombre de l’Armée allemande, le Regio Esercito est souvent considéré comme une force secondaire. Cette analyse un peu « tranchée » s’approche certes de la réalité du terrain. Néanmoins, cette situation n’est pas spécialement la « faute » du soldat italien, mais plus de Mussolini qui, sans tenir compte des choix stratégiques faits dans les années 1930 visant à « conquérir » l’Afrique, va déclarer la guerre à des puissances continentales.

+ Actualité Le Leclerc 140 « Terminateur » T-90A contre TOW-2A

 

Lingua

FRANCES

Illustrazioni

Interamente illustrato

Misure

21 x 30

ISBN

Della stessa collana...