507012058.PNG
507012058.PNG

BATAILLES & BLINDES N.58 - SCUD Hunters

Codice: 507012058

€ 10,00

Periodico bimestrale dell’editore Caraktère interamente dedicato alla storia della guerra terrestre e ai mezzi militari. 

IN QUESTO NUMERO:

+ SCUD Hunters Chasse aux SCUD pour les forces spéciales

Août 2013. Cela fait presque deux ans et demi déjà qu’une guerre civile aux relents d’épuration confessionnelle déchire la Syrie. Le 21 du mois, une attaque au gaz sarin perpétrée par le régime dans la banlieue de Damas fait des victimes par centaines. Certes, il s’agit là d’une salve de roquettes, mais il n’en reste pas moins que la Synthèse nationale de renseignement déclassifié, document français officiel, liste encore, au rang des moyens intrinsèques de l’arsenal syrien, d’antiques Scud‑B et Scud‑C. Ce n’est pas tout. Diverses nations occidentales caressant alors l’espoir de commanditer une prompte riposte, une des options envisagées consiste à envoyer une escadrille d’avions larguer quelques bombes ou missiles guidés.

+ Quand les Vikings se fachent La bataille de Sarci-Kalesija

Le rôle délicat de la FORPRONU, cette force de protection des Nations unies déployée dans les Balkans en 1992 pour séparer les factions croates, serbes et bosniaques et créer les conditions de paix nécessaires à un règlement de la crise yougoslave, est apparu aux yeux de la population de l’Hexagone à la faveur du sacrifice des soldats français sur le mont Igman et dans la région de Sarajevo. D’autres contingents de casques bleus ont subi des attaques virulentes de la part des différentes milices, notamment les Scandinaves prêts à faire parler la poudre dans les situations les plus explosives !

+ I. SS-Panzer-Korps dans l'oeil du cyclone

Il est des retraites qui peuvent se transformer aussi bien en déroutes qu’en victoires. Lorsqu’il est obligé de rompre le combat à la fin de la campagne de Normandie, le I. SS-Panzer-Korps fait face à son destin. Pratiquement encerclés dans la poche de Falaise, ses hommes n’ont que très peu d’espoir de s’échapper. Cependant, la qualité de son encadrement, la cohésion et la motivation propre à cette armée prétorienne sont autant de facteurs susceptibles de la sauver du désastre. Pour s’en sortir, les Waffen‑SS du SS-Obergruppenführer Georg Keppler, successeur du célèbre « Sepp » Dietrich, vont devoir franchir à pied 600 kilomètres de territoire hostile en étant talonnés par deux groupes d’armées mécanisés. Mission impossible ?

+ Tank Buster! (deuxième partie) L'infanterie américane dans le combat rapproché antichar

La distribution des lance-roquettes bazookas dans les unités de l’US Army, en 1943, a bouleversé la nature du combat antichar pour le GI’s. Au fil des engagements, l’emploi au feu de cette nouvelle arme va faire l’objet d’affinements, pour finalement s’imposer comme l’arme indispensable au groupe de combat de l’infanterie américaine jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

+ La Worthington Force Opération "Totalize"

Alors que « Cobra », l’opération qui a permis de rompre le front allemand fin juillet 1944, a été largement médiatisée, on ne peut en dire autant de l’opération « Totalize ». Cataloguée dans la catégorie des offensives infructueuses britanniques, dont « Goodwood » reste l’archétype, cette opération mérite pourtant mieux que cela. La percée du IInd Canadian Corps en direction de Falaise entre le 7 et le 10 août 1944 a en effet offert l’opportunité d’une exploitation victorieuse qui aurait conduit à un encerclement complet de la Wehrmacht au sud de la Seine. Mais l’espoir fut déçu, et « Totalize » constitue une remarquable étude de cas pour comprendre la difficulté à convertir une percée initiale en une exploitation victorieuse, une manœuvre fondamentale de la guerre mécanisée moderne.

+ Rommel à Mersa Matrouh

Mersa Matrouh est la bataille qui n’aurait pas dû avoir lieu. Le maréchal Ugo Cavallero, chef d’état-major du Regio Esercito, et le maréchal Albert Kesselring, commandant en chef du front Sud, souhaitent que la Panzer-Armee « Afrika » se positionne sur la frontière égypto-libyenne après la prise de Tobrouk le 20 juin 1942. Il importe avant tout, selon eux, de s’emparer de Malte. Fort de l’appui du Führer et de celui du Duce, Le Generalfeldmarschall Erwin Rommel entame pourtant l’invasion de l’Égypte, où son destin se jouera à El‑Alamein.

+ Secret défiance

L’armée européenne est un concept ; elle n’existe pas. Ce qui existe en revanche, c’est une organisation technocratique : la Politique de Sécurité et de Défense Commune (PSDC), elle-même instrument opérationnel de la Politique Étrangère et de Sécurité Commune (PESC) de l’Union Européenne.

+ Blindorama Tchécoslovaquie 1923 - 1945

 

Lingua

FRANCESE

Illustrazioni

Riccamente illustrato

Misure

21 x 30

ISBN

Della stessa collana...