515rh080014.gif
515rh080014.gif

REVUE NAPOLEON N.14

TALLEYRAND PREND LE POUVOIR

Codice: 515RH080014

€ 10,00

PREZZO ORIGINALE EURO 16,00 ORA SOLO EURO 10,00

Sempre regolarmente disponibile questo periodico ripreso da “Le Livre chez Vous”

A observer les choses avec deux siècles d'écart, on sent bien que la première Restauration n'a pas d'avenir ! D'un côté, Louis XVIII a bien du mal à chausser les bottes de Napoléon. Grâce aux manoeuvres de Talleyrand qui espère bien tirer les ficelles, il prend le pouvoir dans des conditions étonnantes (voir page 16). De l'autre, l'Empereur est à l'étroit dans son île exiguë (voir notre éphéméride, toujours si passionnante, et notre précédent numéro) et on sent bien que la situation ne pourra pas durer. Passé le rejet excédé qui a suivi la campagne de France, une partie de la population se surprend à regretter son "tyran". Lui, au moins, avait du poids sur la scène internationale et proposait autre chose qu'un repli sur soi. Dans les goguettes, les demi-solde nostalgiques chantent leurs victoires et regrettent déjà leurs campagnes (voir page 44). Dans le même temps, certains prennent leur revanche. C'est notamment le cas du général Dupont qui avait vu sa carrière brisée après la capitulation de Bailén ; le 13 mai, il devient ministre de la Guerre de Louis XVIII (voir page 37), poste dans lequel il ne tiendra que quelques mois. C'est aussi à cette époque que reviennent les prisonniers détenus en Russie après les campagnes de 1812 et 1813 (voir page 55). Ils rapportent des récits à la fois surprenants et exceptionnels. Paradoxalement, c'est durant cette période où il ne se passe pas grand-chose -- hormis les courbettes des nouveaux ralliés à la royauté et les dérisoires subversions de chansonniers étroitement surveillés par les sergents de ville -- que la France doit se remettre en cause. Et, d'ailleurs, qu'est-ce que la France ? De nos jours, la réponse est évidente mais, en 1814, dans un pays amputé des frontières naturelles héritées de la Révolution et chaperonné par des alliés aux aguets, Talleyrand se trouve confronté à une question incroyablement plus complexe (voir page 71). Ainsi, cette première Restauration est-elle bien plus intéressante qu'il ne le paraît. Finis l'Ancien Régime et la Révolution, oubliés les fastes belliqueux de l'Empire, le XIXe siècle va réellement pouvoir débuter. Bien sûr, il y aura encore le soubresaut des Cent-Jours, mais comment la fin pourrait-elle ne pas être déjà écrite ? Bientôt commenceront les travaux des révisionnistes. Napoléon est-il mort à Sainte-Hélène ? Les travaux de Gérard Lucotte livrent de manière indiscutable les secrets du masque Arnott (voir page 50) et, comme bien d'autres avant eux, les frères Mutte imaginent une autre fin à l'histoire de l'Empire (voir page 82). Mais, ni les uns ni les autres n'y changeront rien : l'histoire a passé, reste l'épopée et les récits qu'elle a engendrés. 
Lingua

FRANCESE

Illustrazioni

Ampiamente illustrato 

Pagine

84

ISBN