AERO JOURNAL N.63 - LE PONT AERIEN DE BERLIN

Codice: 507009063

€ 10,00

Bimestrale in lingua francese dedicato alla guerra aerea. Ogni fascicolo riccamente illustrato con foto d'epoca in bianco e nero, profili a colori e alcuni disegni al tratto.

IN QUESTO NUMERO:

LE PONT AÉRIEN DE BERLIN

1948-1949

L'histoire du pont aérien de 1948-49, qui a permis à Berlin de subsister malgré le blocus terrestre et fluvial imposé par Staline, semble avoir sombré dans les méandres de la mémoire collective. 

Il s’agit pourtant de l’une des avancées majeures réalisées au siècle dernier par l’aviation. À cette occasion, elle a pu affirmer, tant dans le domaine militaire que dans ceux, plus « civilisés », de la logistique et du contrôle aérien, une dimension nouvelle.

LUFTPRODUKTION

Le défi industriel

Le traité de Versailles avait privé l’Allemagne de toute forme d’aviation militaire. Vingt ans plus tard, le Reich entre en guerre avec une force aérienne passant pour la première d’Europe, et dont la puissance brute, que ce soit numériquement ou techniquement, ne va cesser de croître, pour connaître son apogée en 1940-41. Bien que progressivement surclassée par la montée en puissance alliée, la Luftwaffe ne va pas moins vendre chèrement sa « peau ». Elle poursuivra même son accroissement numérique malgré le contexte des bombardements stratégiques anglo-saxons.

TORPEDOFLIEGER !

Raids sur les convois de Méditerranée

Au début de l’été 1943, ayant abandonné ses bases sardes sous la pression alliée, l’essentiel de la Kampfgeschwader 26(26e escadre de bombardiers) est déployé dans le sud de la France. Cette unité aguerrie dispose alors d’équipages expérimentés et de moyens appropriés à des missions de torpillage. C’est grâce à la personnalité de son Kommodorequ’elle va se distinguer. Werner Klümper est en effet considéré comme l’un des théoriciens allemands de la guerre aéronavale. Et c’est à la tête de l’escadre du Lion qu’il va s’employer à mettre ses théories en pratique.

« BURMA BANSHEES »

Les P-47 du 90th Fighter Squadron

La découverte récente des archives photographiques du T/Sgt Joseph L. Schaffer, affecté en tant que mécanicien de P-47 au 90th Fighter Squadron, rattaché au célèbre 80th Fighter Group « Burma Banshees », permet de revenir sur cette unité, à laquelle plusieurs articles ont déjà été consacrés alors qu’elle était équipée de P-40N.

LES DERNIERS GLADIATEURS

La chasse italienne sur biplan

À l’entrée en guerre de l’Italie, en juin 1940, la Regia Aeronautica aligne encore 140 Fiat CR.32, l’un des protagonistes de la Guerre d’Espagne, ainsi que 183 CR.42 Falco, le dernier biplan de chasse à être entré en service dans une force aérienne de premier plan.

UN PLANEUR PAS COMME LES AUTRES !

Le Blohm und Voss BV 40

La préoccupation majeure de la chasse allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale réside dans l’attaque des boxes de bombardiers alliés tout en restant hors de portée des tirs de riposte de leurs mitrailleurs. Pour ce faire, l’utilisation de canons tels les MK108 ou MK103 de 30mm, jouissant d’une bonne portée, s’est imposée d’elle-même. Toutefois demeure le problème des tirs de défense des boxes, la surface frontale offerte à ces tirs par les chasseurs allemands variant de 1,4 à 1,7m² pour les Messerschmitt Bf109 et Focke-Wulf Fw190.

L'actualité de l'aéronautique

Les enjeux de la prochaine oi de programmation militaire : l'armée de l'Air

- Manœuvres aériennes de grande ampleur en Corée du Sud

- L’Eurofighter Typhoon a les faveurs du gouvernement allemand pour succéder au Tornado

- Le musée Patriot Park : les hélicoptères soviétiques et russes (partie 2)

 

Lingua

FRANCESE

Illustrazioni

interamente illustrato

Misure

21 x 30

ISBN