TRADITIONS N.17 - SUR LES TRACES DE NAPOLEON A BORODINO

Codice: 515102017

€ 12,00

Regolarmente disponibili i numeri nuovi di questo periodico che sostituisce TRADITIONS MAGAZINE e SOLDATS NAPOLEONIENS.

IN QUESTO NUMERO:

Lors de la campagne de Russie, il a fallu attendre le 7 septembre pour que, à proximité de la rivière Moskova, la Grande Armée puisse enfin affronter l'armée russe. Cette bataille, attendue depuis des semaines par Napoléon, a certes été décisive puisqu'elle lui a ouvert les portes de Moscou mais ce succès n'a été acquis qu'au prix de pertes considérables qui ont fortement ébranlé l'armée. Largement préservé, couvert de monuments, le village de Borodino témoigne aujourd'hui encore de la violence extrême de cet affrontement (voir page 66). 

De l'autre côté de la Manche, un lieu très différent symbolise lui aussi une bataille plus ancienne, c'est le château de Blenheim bâti pour commémorer le brillant succès du duc de Marl¬borough en 1704 (voir page 56).

Outre les lieux, objets, gravures et portraits sont également les témoins essentiels de ces batailles passées. Dans ce numéro de Traditions, nous nous intéressons ainsi au portrait d'un chef d'escadrons du 10e régiment de cuirassiers qui fournit l'occasion d'évoquer le parcours particulièrement fouillé de cet officier (voir page 40). Nous avons déjà consacré l'ensemble de notre n° 16 à ce corps d'élite voulu par le Premier consul mais il reste encore beaucoup à écrire sur ce sujet. Vous trouverez donc, dans ces pages, l'histoire du 2e régiment de cuirassiers hollandais passé au service de la France en 1810 sous le n° 14 de l'arme (voir page 88) ainsi qu'une analyse du blason de la famille d'Hautpoul, prestigieuse famille dont est issu le très emblématique général d'Hautpoul, chef de la 2e division de cuirassiers (voir page 76). 

Et puis, saluons avec plaisir, sur ce même sujet, le retour des fonds de giberne de Patrice Courcelle qui livre, avec une planche originale, des détails pour le moins inattendus sur les uniformes des officiers du 1er cuirassiers au moment du sacre de Napoléon (voir page 85). Notre revue de détail donne par ailleurs de précieuses informations sur le sac à charge et la bricole, accessoires essentiels mais largement méconnus des artilleurs du système Gribeauval (voir page 78).

En ce qui concerne les batailles, un sujet qui vous est cher, nous évoquons tout d'abord la coûteuse victoire de Neerwinden, remportée en 1693 par les troupes françaises commandées avec brio par le maréchal de Luxembourg sur les Anglo-Hollandais de Guillaume III (voir page 14). Comme trop souvent, cette victoire sanglante mais incontestable n'a eu en définitive que des effets stratégiques limités. Et puis, nous nous intéressons à la campagne d'Italie de Napoléon III qui, en 1859, apporte le soutien de la France aux Piémontais dans leurs efforts pour réaliser l'unité italienne (voir page 26). Cette campagne, qui permet à la France de récupérer le comté de Nice et la Savoie, est remarquable par sa brièveté mais aussi par les enseignements qu'elle fournit sur l'nsuffisante préparation de l'armée française.

Dans ce sommaire très riche, les XVIIIe et XIXe siècles sont largement représentés comme vous nous le demandez régulièrement. N'hésitez pas à nous faire part de vos souhaits pour continuer à traiter des thèmes qui vous passionnent.

 

Lingua

FRANCESE

Illustrazioni

Riccamente illustrato

Pagine

116

Misure

21 x 30

ISBN